VEDIA

Des Verviétois manifestent devant la Cour Pénale Internationale

 28 novembre 2019 08:48  |   Verviers

Des citoyens verviétois et de l’Arrondissement, membres du Comité Verviers Palestine et de la JOC Verviers, se sont rassemblés ce matin à la Gare de Verviers pour soutenir une délégation citoyenne qui souhaite se rendre en train à la Haye, à la Cour Pénale Internationale (CPI). Ce 29 novembre marque la « Journée Internationale de solidarité avec le peuple palestinien ».

Le Comité Verviers-Palestine est une asbl qui sensibilise la population à la réalité des souffrances et des injustices vécues par le peuple palestinien. L’association a pour but d’agir pour une paix réelle et durable, fondée sur la reconnaissance du peuple palestinien et de ses représentants légitimes au Proche-Orient ainsi que sur l’application du droit international. Elle se veut aussi être un partenaire qui met en lien des habitants de la région de Verviers et de la Palestine.

 

Ces Verviétois souhaitent répondre au « Grand appel européen à manifester » (Pays-Bas, Belgique, France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Luxembourg, Espagne, Finlande, Espagne, Slovénie, Autriche, Luxembourg, Suisse) ce 29 novembre pour demander à la Procureure Générale de la CPI, Fatou Bensouda, d’engager des poursuites contre l’Etat d’Israël. " De nombreux dossiers de plaintes, documentés et déposés devant la CPI contre l’Etat d’Israël pour crimes de guerres et crimes contre l’humanité, sont en attente d’un jugement, au regard du droit international (persécutions, apartheid, vol, destruction et pillage de biens palestiniens, assassinats en Cisjordanie et Jerusalem-Est). Cette situation est inacceptable pour tous ceux qui sont épris de justice et de paix ", explique Yamina Bounir, Présidente du Comité Verviers Palestine.

Pour le Comité Verviers-Palestine, la paix dans la région du Proche-Orient ne sera possible que dans l’application et le respect du droit international qui défend le droit de tous les peuples à vivre libre, en sécurité à s’autodéterminer. C’est pourquoi l’occupation israélienne doit cesser et que la CPI peut jouer un rôle important en ce sens.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte