VEDIA

Des permanences sociales ville/CPAS pour les personnes fragilisées

 24 juin 2020 13:13  |   Verviers


La situation économique, déjà instable avant la crise du covid-19, s’est encore aggravée conduisant certaines personnes fragiles dans une précarité inquiétante. Conscients des difficultés sociales rencontrées par une certaine frange de la population verviétoise, le Président du CPAS Hasan Aydin et l’Echevin en charge du Plan de Cohésion Sociale Antoine Lukoki ont décidé de mettre en place des permanences sociales dans différents quartiers de la ville. «  Nous nous sommes rendus compte au travers de nos activités, qu’à côté des traditionnels freins d’accès vers les institutions ou vers nos bureaux respectifs, la crise sanitaire que nous avons traversée a accentué les difficultés, les fractures sociales et le désarroi chez les personnes fragilisées. Parmi ces freins d’accès, il y a les difficultés physiques pour se déplacer, la crainte voire la honte d’effectuer des démarches auprès du CPAS ou encore la méconnaissance du fait que l’aide sociale est un droit », expliquent les deux élus PS.

Dès que les conditions sanitaires le permettront, des permanences sociales seront organisées pour les personnes désireuses d’être reçues par l’un ou par l’autre, dans les différents quartiers de Verviers. Les lieux de rencontre et les dates seront communiqués ultérieurement. « La précarité est une réalité qu’il ne faut pas occulter et c’est aussi aux pouvoirs publics d’en mesure l’importance, d’en réduire les conséquences en proposant des solutions », expliquent Hasan Aydin et Antoine Lukoki.

Les rendez-vous peuvent être pris par téléphone et via e-mail 087/307 301 – Jean-Francois.BONNI@cpasverviers.be ou au 087/326 007 – Sophie.Smeesters@verviers.be










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte