VEDIA

Vers un caractère paysager amplifié à l'Est de La Minerie ?

Photo archives Vedia
 22 juin 2022 18:33  |   Thimister-Clermont


C’est une étape supplémentaire dans l’élaboration du projet de révision du plan de secteur de Thimister-Clermont qui a été franchie ce mardi soir au conseil communal. Comme l’a rappelé le bureau Pluris, qui est à la manœuvre depuis trois ans à Thimister, la Région wallonne est actuellement couverte par 23 plans de secteur qui ont été adoptés entre 1977 et 1987.

Ils ont été établis à l’époque pour coordonner les utilisations du sol, arrêter la dispersion de l’habitat, protéger les espaces ruraux nécessaires à la viabilité et à la rentabilité de l’agriculture et l’élevage, veiller à la sauvegarde des forêts et espaces boisés, protéger les sites naturels, prévoir les orientations propices à la reconversion des friches, prévoir judicieusement les zones d’activités économiques nécessaires, rencontrer les besoins du tourisme et des loisirs.

A Thimister, la révision du Plan de secteur a pour but de répondre aux besoins communaux actuels en termes d’aménagement en s’assurant un développement durable et attractif du territoire. Comment ? En affirmant le pôle villageois comme véritable pôle principal, en réaménageant une friche industrielle, en recentrant l’habitat dans le centre et en limitant l’étalement urbain mais aussi en réalisant des logements adaptés pour personnes âgées, maisons unifamiliales pour jeunes ménages afin de répondre au contexte socio-démographique actuel. L’objectif est également de préserver les paysages et les terres agricoles.

Dans la foulée du Masterplan

Cette révision du plan de secteur s’inscrit dans la foulée du Masterplan initié en 2019 et qui avait pour but de revitaliser le centre du village de Thimister et d’aménager un nouveau quartier sur le site de l’ancienne cidrerie Ruwet. Cette révision tient compte aussi d’un périmètre de site à réaménager (SAR) en cours d’instruction comprenant l’ancienne activité économique de la cidrerie aujourd’hui désaffectée.

Ce plan de secteur concerne actuellement un périmètre de 9,07 ha comprenant une zone agricole (5,41 ha) comprenant le lotissement de la rue du Tennis et de la rue des Sources ainsi que le Tennis-club mais aussi une zone d’activité économique mixte (3,66 ha). Mais le projet de révision est de compléter la zone d’habitat à caractère rural qui permettrait ainsi de supprimer la friche industrielle, de répondre au manque de disponibilités foncières avec un important besoin en logements et d’aménager le centre de Thimister comme pôle communal central. Cela aurait pour conséquence de devoir rogner sur une partie du périmètre de protection d’intérêt culturel, historique ou esthétique.

Une partie de la ZACC Est de La Minerie en zone agricole

« Concrètement, l’idée est de faire passer la zone d’activité économique mixte en zone d’habitat à caractère rural. La zone agricole, elle, passera de zone non urbanisable en zone urbanisable ! Dans les faits, elle est déjà urbanisée puisque le lotissement est là. Mais au plan de secteur, il va falloir compenser ailleurs cette zone de 5, 41 ha càd vers une zone non destinée à l’urbanisation », explique Sophie Tilman, Administratrice déléguée du bureau Pluris. Le choix s’est ainsi porté sur la ZACC Est du village de La Minerie qui possède moins d’équipements, de services ou de commerces. La volonté est donc de renforcer le caractère paysager.

Prochaine étape, la tenue d’une réunion d’information préalable (RIP) en septembre prochain. Le dossier devra également faire l’objet d’un rapport d’incidences sur l’environnement (RIE) et passer devant la commission consultative d’aménagement du territoire et de mobilité (CCATM). La procédure est encore longue mais il n’est pas inutile de rappeler que l’amplification du caractère paysager de La Minerie est une proposition. D’autres alternatives sont possibles. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte