VEDIA

Unanimité autour de plusieurs taxes communales à Trois-Ponts

Belga - DR
 15 novembre 2022 11:18  |   Trois-Ponts


Au conseil communal de Trois-Ponts ce lundi soir, les élus ont voté à l’unanimité le coût-vérité en matière de gestion des déchets pour coller au plus près au principe du pollueur-payeur imposé par la Région wallonne. Depuis 2012, celui-ci doit se situer entre 95 % et 110 %. A Trois-Ponts, il sera de 108% pour l’exercice 2023.

En pratique, la taxe poubelles est fixée à 105 € pour les isolés, de 175 € pour les ménages de deux ou trois personnes, de 185 € pour les ménages de 4 personnes et de 190 € pour les ménages de 5 personnes. « Plutôt que d’accorder une ristourne de 20 € à ceux qui se rendent au parc à conteneurs, nous avons préféré proposer dorénavant une réduction de 10 € pour tous les citoyens. Voilà pourquoi la taxe poubelles est diminuée par rapport à, l’année passée », explique le Bourgmestre Francis Bairin.

En ce qui concerne le prix des sacs poubelles, le rouleau de dix sacs bio de 25 litres coûtera toujours 5€. « Les citoyens vont aussi bénéficier de 40 sacs bleu offerts au lieu de 20 actuellement » fait remarquer le Bourgmestre de Trois-Ponts.

Concertation avec Stoumont et Lierneux

Par contre, la majorité a décidé d’abroger la taxe sur les chalets de vacances adoptée en 2018. «  Nous avons préféré viser les chalets de vacances, d’agrément et les caravanes isolées dans le même règlement-taxe que les secondes résidences », explique le Bourgmestre Francis Bairin qui s’aligne sur la commune de Stoumont et à terme sur Lierneux. Les trois communes ont en effet trouvé un accord pour s’aligner sur toute une série de taxes et sur la gestion future des camps scouts.

Dans la foulée, un nouveau règlement concernant la taxe communale annuelle sur les secondes résidences était adopté pour les exercices 2023 à 2025. Elle est fixée à 660 €, à 250 € pour les secondes résidences établies dans un camping agréé et à 125 € pour les secondes résidences établies dans des logements étudiants.

Pour les exercices 2023 à 2025, la taxe de séjour est fixée à 105 €  par lit et par an. Sont concernés par celle-ci, les établissements hôteliers comme les hôtels, les apparts-hôtel, l’hostellerie, les motels ou les auberges ainsi que les chalets, les appartements, les studios, les gîtes et chambres d’hôte hébergeant à titre onéreux des touristes ou des vacanciers.

Quant à la taxe communale annuelle sur les piscines privées, elle est fixée à à 140 € par piscine. Les piscines de moins de 10 m² sont exonérées de la taxe. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte