VEDIA

Trois-Ponts adopte une motion pour la sauvegarde de la ligne ferroviaire 42

 31 juillet 2019 14:55  |   Trois-Ponts

La volonté du gestionnaire de réseau Infrabel de fermer plusieurs lignes ferroviaires en Wallonie continue de faire grincer des dents ! La mobilisation est en route pour la sauvegarde de la ligne 44 entre Spa et Pepinster mais aussi pour la 42 Gouvy-Rivage qui passe notamment en gare de Trois-Ponts avant de se prolonger jusqu’au Grand-Duché de Luxembourg. Hier soir, le conseil communal de Trois-Ponts a voté une motion en urgence à l’unanimité pour réclamer le maintien de cette ligne. « Cette ligne 42 est importante pour notre localité et les communes avoisinantes. C’est aussi par solidarité avec le gouvernement luxembourgeois qui, à l’époque, avait investi dans la modernisation de la ligne que nous avons décidé de déposer cette motion », explique le Bourgmestre de Trois-Ponts Francis Bairin.

Déjà dans les années 1980, la SNCB avait voulu fermer la ligne 42. Mais avec l’appui des Chemins de fer luxembourgeois (CFL) et de l’Europe, la décision avait finalement été prise de la moderniser, au début des années 90. En 2000, la ligne avait été entièrement électrifiée, des passages à niveau supprimés, et la signalisation remplacée. Coût : 22,5 millions d’euros. Il y a deux ans, les guichets avaient été supprimés en gare de Trois-Ponts mais elle reste fréquentée par de nombreux étudiants entre autre.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte