VEDIA

Réflexion en cours sur la réaffectation du CPAS et de l'administration communale à Spa

 24 janvier 2020 08:05  |   Spa


Le conseil communal de Spa a débuté hier soir par la prestation de serment d’une nouvelle conseillère communale dans les rangs du groupe Alternative-plus. Mélissa Leemans ayant décidé de bénéficier d’un congé parental qui s’achèvera en mai 2020, elle est remplacée par la 1ère suppléante Fabienne Dorval. Dans la foulée, le conseil a décidé d’attribuer le titre d’échevin honoraire à trois anciens élus du conseil : Colette Séquaris, Luc Peeters et Jules Bodson.

C’est alors que le projet de regrouper l’administration communale et le CPAS au Britannique est une fois de plus revenu sur la table. Le groupe d’opposition Alternative-plus a rappelé l’idée qu’elle avait présenté l’été dernier de créer sur le site de l’ancien internat une maison intergénérationnelle avec des espaces de co-working. Une proposition que la majorité est d’accord d’approfondir même si elle se pose la question de la cohérence de cette cohabitation à cet endroit. A l’unanimité, les élus ont dès lors décidé de constituer un groupe de travail pour la réaffectation du site du CPAS et pour l’éventuel regroupement de l’administration communale et du CPAS en y ajoutant l’étude d’un espace intergénérationnel, agroalimentaire et de co-working.

Extension de la zone bleue rue Servais

Sur proposition de Yoann Frédéric, échevin de la Mobilité, il a été décidé d’étendre la zone bleue à la rue Servais en ce compris dans la section comprise entre le carrefour de la rue Dr Henri Schaltin et le carrefour de la rue Léopold. Au nom du groupe d’opposition Alternative-plus, le conseiller Claude Brouet a fait remarquer qu’il n’était pas évident de distinguer une zone bleue d’une autre qui ne l’est pas. Sa proposition d’assurer une meilleure signalisation a été acceptée par la majorité.

Bilan mitigé de la navette gratuite pour les fêtes

La navette gratuite mise sur pied pour les fêtes de fin d’année et qui reliait les parkings de délestage de la gare et du boulevard des Anglais au centre-ville n’a pas connu un grand succès. « Seule une dizaine de personnes l’ont utilisée », a indiqué l’échevin de la Mobilité Yoann Frédéric qui ne ferme pas la porte à une reconduction du dispositif mais moyennant certainement quelques adaptations.

Le marché hebdomadaire définitivement place Royale

Interrogé sur le nouvel emplacement du marché hebdomadaire sur la place Royale, l’échevin des Travaux Paul Mathy a confirmé que celui-ci serait définitif après avoir été déménagé de nombreuses fois ces dernières années. Il semble en tout cas que le choix de la Place Royale satisfait les marchands ambulants qui ont vu depuis une augmentation des chiffes de vente.

A quand la démolition de l’Institut Henrijean ?

La démolition du laboratoire du professeur Henrijean et de la cheminée qui a été retardée est également revenue sur la table du conseil. L’Echevin des Travaux Paul Mathy a rappelé les raisons de ce report qui n’impactera pas le planning global du chantier de rénovation des anciens thermes. Le retard est dû en effet au déplacement indispensable d’une cabine de gaz qui alimente en fait le quartier tout entier et non, comme le pensait l’autorité communale dans un premier temps, les anciens thermes seuls. Tant que la cabine gaz ne sera pas déplacée sous la terrasse du restaurant du Casino de Spa (l’opération prendra 12 semaines), les travaux de démolition ne pourront pas débuter a indiqué l’Echevin Paul Mathy.

L’état du Waux-Hall inquiète

Le groupe Alternative-plus s’est inquiété de l’état d’avancement du dossier du Waux-Hall alors que le bâtiment se dégrade se plus en plus. «  Le dossier de la demande de permis d’urbanisme réalisée par les architectes est en cours d’analyse. Le permis sera introduit dans le courant du mois de février », a encore indiqué l’Echevin des Travaux Paul Mathy.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte