VEDIA

Motion de méfiance contre Hasan Aydin: le gratin du PS s'en mêle

 03 juillet 2020 15:39  |   Verviers


Une réunion de la dernière chance. Si ce n’est pas dit explicitement, cela y ressemble fortement.

Lundi 6 juillet, la veille du vote de la motion de méfiance individuelle à l’encontre d’Hasan Aydin, les 13 élus socialistes verviétois sont invités à se rassembler au siège de la Fédération du PS de Verviers. Soit la bourgmestre Muriel Targnion, le président du CPAS Hasan Aydin, les échevins (Alexandre Loffet, Sophie Lambert,  Sylvia Belly, Antoine Lukoki) et les conseillers communaux.

Le Secrétaire général et le Conseiller spécial du PS dépêchés à Verviers

Le Conseiller spécial du président Paul Magnette, Laurent Pham, et le Secrétaire général du Parti, Jacques Braggaar, quitteront le siège du PS au boulevard de l’Empereur à Bruxelles pour participer à cette réunion et tenter de déminer la situation.

Ils seront appuyés par le secrétaire de la Fédération de l’arrondissement verviétois, Ersel Kaynak et le président de l’USC (Union socialiste communale) de Verviers, Gilbert Larbuisson.

Si le PS Verviétois perdrait un poids lourd électoral - Hasan Aydin est le deuxième élu socialiste en termes de voix de préférence aux dernières élections - il risque surtout de voir les tensions internes perdurer voire augmenter au-delà de l’éviction d’Hasan Aydin comme président du CPAS.

En dehors d’Hasan Aydin lui-même, l’échevin socialiste Antoine Lukoki et le conseiller communal et député fédéral Malik Ben Achour, sont les seuls membres de la majorité à ne pas avoir signé la motion de méfiance individuelle. (Au.M)

 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte