VEDIA

Lierneux : Le nouveau distributeur de billets finalement dans le futur centre médical

 20 mai 2021 15:28  |   Lierneux


Un nouveau guichet automatique bancaire devrait être installé dans la première quinzaine du mois de juillet à Lierneux. A l’heure où les distributeurs de billets ont tendance à disparaître, en conserver un en milieu rural est une bonne nouvelle saluée autant par les citoyens que par les responsables politiques. Si dans un premier temps, la société Batopin, qui assure la gestion du réseau commun des distributeurs, avait prévu d’installer le nouveau distributeur dans un kiosque extérieur sur le site de l’ancienne agence Dexia, elle est revenue sur sa position de départ. Le distributeur  sera bien intégré à l’intérieur du centre médical.  « Je ne peux que me réjouir de cette décision qui était la mienne au départ », explique le Bourgmestre André Samray. Hier soir, le conseil communal a approuvé la nouvelle convention qui lie la commune de Lierneux à la société Batopin pour l’installation de ce futur point cash neutre dans l’ex-Dexia. « Son implantation à l’intérieur est même bénéfique pour Batopin puisque le coût d’installation sera moindre que pour l’option d’un module spécifique à l’extérieur», précise André Samray.

L’opposition demande des précisions quant à son installation

Si tout le monde se réjouit de l’arrivée de ce distributeur, il n’en reste pas moins que politiquement, la lecture du dossier diffère selon qu’on soit dans la majorité ou dans l’opposition. « La volonté de voir installé ce distributeur au début de l’été est appréciable mais la convention prévoyait une prise en charge par la commune de certains frais dont des pertes d’exploitation si l’accès au distributeur était empêché au-delà de 20 jours ouvrables. Or, il va être installé au coeur du futur chantier de la maison médicale. Ceci empêchera son accès durant une période plus ou moins longue si l’on tient compte du projet retenu »,explique le conseiller pour le groupe de la minorité « l.L.d.M. @Vous" Fabrice Léonard.

Le groupe d’opposition a également rappelé la nécessité d’introduire un nouveau permis de bâtir modifié. Une démarche que la majorité a estimée non indispensable. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte