VEDIA

Le parti Islam interdit à Dison? C’est le souhait d’un conseiller de l’opposition

 23 mai 2018 08:59  |   Dison

Hier soir, le conseil communal de Dison a été marqué par l’intervention d’un conseiller de l’opposition libérale Frédéric Delvaux. Ce dernier a en effet invité le conseil à voter une motion visant à interdire tout rassemblement lié à la présentation annoncée récemment d’une liste Islam à Dison. Un parti estimé liberticide par le conseiller et dangereux pour la population, surtout celle fragilisée, qu’il pourrait manipuler. Il demande donc au bourgmestre de prendre systématiquement un arrêté de police empêchant tout rassemblement du groupe Islam sur le territoire de Dison. « Ce ne serait pas acceptable de laisser une telle formation politique se développer. Ce serait dommageable pour notre démocratie » a affirmé le conseiller, invitant d’autres communes à prendre une telle décision.

Mais cette proposition embarrasse le bourgmestre Yvan Ylieff, qui ne peut pas légalement prendre une telle décision. « Il faut pour cela que le police signale à l’avance un éventuel trouble à l’ordre public, un avis qui doit être dûment motivé, avec le risque d’être désavoué en justice. » Et de citer le cas où, étant ministre, il a voulu interdire une manifestation du Vlaams Blok à Bruxelles, une décision cassée par le Conseil d’Etat. (L.B.)