VEDIA

La Présidente de la section locale du cdH de Verviers s'en prend (en partie) ... à Ecolo

 02 mars 2021 20:16  |   Verviers


A Verviers, le cartel (MR + Nouveau Verviers + CDH), Ecolo et le PS auraient pu parvenir à un accord en vue de former une nouvelle majorité politique mais la rencontre de samedi dernier entre toutes les parties concernées a débouché sur un échec. Le futur bourgmestre pressenti Hasan Aydin avait mis quatre propositions sur la table des discussions mais aucune n’a été retenue. Au lendemain de cette réunion, des dissensions internes au sein même des partis sont apparues ainsi qu’entre futurs hypothétiques partenaires appelés à diriger la ville.

Corinne Sisterman, la Présidente de la section locale du cdH de Verviers, s’est fendue d’un communiqué qui en dit long sur le climat actuel.

«  Si Ecolo n’avait pas retourné sa veste une 150ième fois, la crise serait finie... Comme quoi les donneurs de leçons ne sont pas toujours les plus responsables ! Les négociateurs du cdH font un travail remarquable depuis le début des négociations. Durant tous ces mois, ils ont travaillé en confiance avec le MR et NV, se sentant respectés, entendus et considérés, en tout cas par Maxime Degey et Jean-François Chefneux. Les propositions du cdH font entièrement partie de la déclaration de politique communale travaillée en Cartel et ils n’ont pas l’intention de s’arrêter malgré toutes les tentatives de déstabilisation du cartel ».

La Présidente de la section locale du cdH de Verviers poursuit en précisant que « certes, toutes les décisions ne font pas l’unanimité au sein du parti. N’est-ce pas normal ? N’est-ce pas ce qui fait la force d’un parti ? Quel parti peut dire qu’il obtient l’unanimité ?

Concernant « le vote par le comité », tout est toujours discuté au comité, expliqué, débattu sans pour autant passer au vote. Il me semble que lorsque personne ne dit clairement qu’il est contre c’est qu’il est d’accord ? »

Corinne Sisterman demande d’arrêter «  de jouer aux billes dans la cour de récré, de dire que c’est pas moi c’est l’autre, de dire non moi je ne voulais pas... assumons et surtout arrêtons de nous ridiculiser face aux Verviétois ! »

Sur le rôle que joue le cdH, Corinne Sisterman affirme que son parti n’a jamais été autant dans l’action et la prise de décision que dans le passé. « Mais bien sûr, ça ne plait pas à tout le monde. Je terminerais en disant à tous les faiseurs de trouble : « continuez à vous fatiguer à essayer de tout briser puis récoltez ce qui vous aurez semés !». Ambiance…








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte