VEDIA

L'état des finances sous la loupe à Stoumont

 30 avril 2021 10:53  |   Stoumont


On a beaucoup parlé chiffres hier soir au conseil communal de Stoumont avec l’approbation du compte 2020. Pour le directeur financier Jordan Halin, celui-ci laisse apparaître un résultat positif (boni de 492 520 ) avec une stabilité des dépenses de personnel (+ 0,2%), une baisse des dépenses de fonctionnement (- 13% depuis 2019) et une hausse des recettes par rapport à 2019 (hausse de 10% par rapport à 2019). «  Il est également à noter que la trésorerie a bien résisté aux résultats du compte 2019 et que le fonds de réserve extraordinaire, en baisse, devra être alimenté », a-t-il expliqué aux élus réunis virtuellement. Au terme d’un débat très technique, les comptes communaux 2020 ont été approuvés. Le groupe d’opposition Stoumont Demain s’est abstenu au moment du vote.

Dans la foulée, et avec le même vote final, les élus ont approuvé une première modification budgétaire 2021. «  Aux antérieurs, le boni après résultat du compte est majoré de 476.596 €. Si à l’exercice propre, une série d’ajustements sont envisagés, au service extraordinaire, nous augmentons le poste de réfection de voiries (+ 381.463 €), ce qui nous permet d’activer l’ensemble de l’enveloppe des subsides FRIC en majorant les investissements en protection (+ 40.000 € subsidiés à 50%) et maintenance de captages (+ 34.000 €) et en augmentant le crédit des travaux à la conduite de Neuville (désormais  155.000 €, dont 35.000 € pour la conduite et 120.000 € pour la voirie) » a expliqué l’Echevine des Finances Marie Monville.

La majorité a également indiqué qu’elle avait prévu 23.000 € pour l’achat d’un véhicule et 20.000 € pour le remplacement d’une faucheuse. Les aménagements de sécurité sont augmentés de 15.000 € pour permettre l’acquisition de radars préventifs. «  On notera une avance de trésorerie de 100.000 € au Château de Rahier, dans le cadre de ses travaux d’aménagements (accès aux personnes à besoins spécifiques et espace intergénérationnel) », a expliqué l’Echevine Marie Monville.

Le budget extraordinaire est équilibré avec des recettes et dépenses d’un montant de 2.734.972 €.  Après modification budgétaire, le fonds de réserve ordinaire se solde avec 53.605 € et le fonds de réserve extraordinaire avec 292.175 €.

On a beaucoup parlé chiffres hier soir au conseil communal de Stoumont avec l’approbation du compte 2020. Pour le directeur financier Jordan Halin, celui-ci laisse apparaître un résultat positif (boni de 492 520 euros) avec une stabilité des dépenses de personnel (+ 0,2%), une baisse des dépenses de fonctionnement (- 13% depuis 2019) et une hausse des recettes par rapport à 2019 (hausse de 10% par rapport à 2019). «  Il est également à noter que la trésorerie a bien résisté aux résultats du compte 2019 et que le fonds de réserve extraordinaire, en baisse, devra être alimenté », a-t-il expliqué aux élus réunis virtuellement. Au terme d’un débat très technique, les comptes communaux 2020 ont été approuvés. Le groupe d’opposition Stoumont Demain s’est abstenu au moment du vote.

Dans la foulée, et avec le même vote final, les élus ont approuvé une première modification budgétaire 2021. «  Aux antérieurs, le boni après résultat du compte est majoré de 476.596 €. Si à l’exercice propre, une série d’ajustements sont envisagés, au service extraordinaire, nous augmentons le poste de réfection de voiries (+ 381.463 €), ce qui nous permet d’activer l’ensemble de l’enveloppe des subsides FRIC en majorant les investissements en protection (+ 40.000 € subsidiés à 50%) et maintenance de captages (+ 34.000 €) et en augmentant le crédit des travaux à la conduite de Neuville (désormais  155.000 €, dont 35.000 € pour la conduite et 120.000 € pour la voirie) » a expliqué l’Echevine des Finances Marie Monville.

La majorité a également indiqué qu’elle avait prévu 23.000 € pour l’achat d’un véhicule et 20.000 € pour le remplacement d’une faucheuse. Les aménagements de sécurité sont augmentés de 15.000 € pour permettre l’acquisition de radars préventifs. «  On notera une avance de trésorerie de 100.000 € au Château de Rahier, dans le cadre de ses travaux d’aménagements avec accès aux personnes à besoins spécifiques et espace intergénérationnel », a expliqué l’Echevine Marie Monville.

Le budget extraordinaire est équilibré avec des recettes et dépenses d’un montant de 2.734.972 €.  Après modification budgétaire, le fonds de réserve ordinaire se solde avec 53.605 € et le fonds de réserve extraordinaire avec 292.175 €.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte