VEDIA

Conférence des Bourgmestres : intérêt général ou partisan ? se demande le cdH

VEDIA - DR
 15 mars 2019 15:14  |   Arrondissement de Verviers

L’annonce de la désignation de Michel Fransolet, le Bourgmestre de Jalhay, à la présidence de la Conférence des Bourgmestres pour une durée de six ans fait jaser ! C’est le moins qu’on puisse dire. Une auto-nomination selon les membres cdH de la Conférence des Bourgmestres de Verviers qui rappelle que le principe la présidence tournante entre les représentants des 4 formations politiques est inscrite dans les statuts de l’ASBL. "Avant de décréter unilatéralement tout changement, il convient d’avoir au moins un accord politique ou un changement des statuts suite à une assemblée générale. Nous ne sommes dans aucun de ces deux cas de figure, déclare Jean-Paul Bastin, le Bourgmestre cdH de Malmedy. Si le MR a bien demandé à occuper le poste durant 6 ans et désigne, comme en 2013, la première personne à occuper cette fonction, il n’y a, à ce jour, ni accord politique, ni modification des statuts quant au maintien d’un président durant 6 ans". 

Les membres cdH déplorent cette manière de procéder peu compatible avec une fonction de représentation des intérêts de l’arrondissement de Verviers dépassant les intérêts partisans.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte