VEDIA

Aubel met en place une task force après covid pour aider ses indépendants

 11 mai 2021 09:43  |   Aubel


Voici un certain temps qu’à Aubel, les autorités communales songeaient à installer une task force permettant de préparer l’après covid. Hier soir, à l’occasion de l’adoption d’une première modification budgétaire pour l’exercice 2021, les élus ont donné leur feu vert à l’unanimité pour l’inscription d’une somme de 8 000 € destinée à aider les commerces aubelois fortement touchés par la crise sanitaire. 

« La volonté est d’aider chaque indépendant en fonction de ses besoins réels et d’intervenir sur des dépenses que les commerçants ont pu effectuer pour limiter la propagation du coronavirus », explique l’échevine Kathleen Perée. Pratiquement, une commission  de travail ouverte à tous les conseillers intéressés et à des représentants de l’association des commerçants aura pour mission de rédiger un règlement qui sera soumis au conseil communal de juin. Mais ce groupe de travail ne partira pas d’une feuille blanche. Il devra se positionner notamment sur la proposition de départ d’octroyer une prime de 75 € par tranche de 200 € dépensés avec un maximum de 300 € par établissement.

Des chèques-commerces sous utilisés ?

Si par la voix de son chef de groupe Jacques Piron, l’opposition  Aubel Citoyen s’est demandée comment le montant de 8 000 € avait été calculé, elle rejoindra bien finalement cette commission de travail. Le conseiller Marc Stassen s’est quand même interrogé sur le timing de cette proposition. « C’est une bonne idée mais elle arrive trop tard » a-t-il indiqué. 

Autre questionnement du conseiller Thierry Mertens concernant les 8 000 € utilisés pour les chèques commerces et qui, selon lui, n’ont rien amené aux commerçants. L’idée de ces chèques-commerces d’une valeur de 15 € ou 25 € avait été lancée l’été dernier par la commune et l’Association des Commerçants Aubelois. Un budget de 8 000 € avait effectivement été octroyé au lancement de cette opération. La particularité est que ces chèques-commerces ont été distribués sous forme de tombola. « Une fois le chèque dépensé et retourné à l’administration communale par le commerçant, il était placé ensuite dans une urne pour la tombola. Les acquéreurs des chèques tirés au sort recevaient un chèque de la même valeur », explique l’échevine Kathleen Pérée. Au terme de cette opération, il reste un montant de 5 700 € dans l’enveloppe de départ. « La commission pourra effectivement discuter de la nouvelle affectation de cette somme ».

Notons qu’outre l’inscription de cette ligne de subsides de 8 000 € pour les indépendants, la modification budgétaire adoptée hier soir prévoit également l’instauration d’un système de pointage pour le personnel communal. Il en coûtera 25 000 €. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte