VEDIA

400.000 € pour la relance du secteur économique à Stavelot?

VEDIA
 01 juillet 2020 14:11  |   Stavelot


Au conseil communal d’hier soir, la majorité politique stavelotaine a présenté un plan de relance et de soutien au secteur économique de la commune. Un plan qui n’a pas encore été soumis au vote.

S’il s’inscrit dans le contexte de la crise sanitaire du covid-19, ce plan veut jeter les bases d’un redéploiement plus en profondeur. C’est en tout cas la volonté de la majorité. "Nous voulons ’profiter’ de la crise que nous traversons pour tenter de lancer ce plan de relance. Il dépasse d’ailleurs largement les aspects liés au contexte actuel", nous a confié le bourgmestre Thierry de Bournonville. Et pour cause puisque ce plan est programmé sur les trois prochaines années.

Il s’articule autour de 5 axes :

• aide urgente post covid-19 (80.000 €)

• attirer, maintenir et épauler le commerce (55.000 €)

• proposer un environnement propice au développement commercial (100.000 €)

• mise en place d’un plan de communication et de promotion (55.000 €)

• promouvoir et collaborer dans l’événementiel (110.000 €)

C’est donc un total de 400.000 euros qui vont être débloqués pour mener à bien ce plan. Concrètement, et sans rentrer dans le détail de l’ensemble des actions, il consiste notamment à supprimer certaines taxes (aide urgente covid-19), à garantir une prime de 2.500 euros pendant trois ans pour les commerces qui viendront s’installer sur le territoire stavelotain, à créer un guichet "Stavelot Economie" et à embellir les entrées des villages.

Dans le volet "communication et promotion", la majorité compte notamment lancer un programme événementiel d’ampleur et soutenir financièrement les organisateurs de nouveaux événements. La Ville veut aussi, par exemple, créer, éditer et distribuer un carnet "Stavelot en poche" à destination Stavelotains mais aussi des habitants des communes voisines. L’objectif de ce carnet serait d’inciter les citoyens à consommer dans des commerces locaux. "Avec ce plan, nous nous sommes voulus innovants", a conclu le bourgmestre de Stavelot. (M.L.)

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte