VEDIA

152 actions prévues dans la 3è phase du Programme Stratégique Transversal de Stavelot

 22 janvier 2021 14:50  |   Stavelot


Traduction de la Déclaration de politique communale, le Programme stratégique transversal (PST) est un outil de bonne gouvernance selon la Région wallonne qui précise les axes de travail et les actions prévues pour la législature. Hier soir, une évaluation des actions menées en 2019-2020 a été faite au conseil communal de Stavelot. Le deuxième volet du Plan pour les années 2021 – 2022 a également été approuvé mais ce ne fut pas sans mal ! L’opposition CitoyenS ! ne l’a pas voté en le critiquant vertement.

Si le taux de réalisation des 192 actions inscrites dans le premier volet 2019-2020 est de 70%, l’Echevin de l’Information Patrice Lefebvre a expliqué que ce résultat devait s’apprécier en tenant compte des circonstances qui ont bouleversé le fonctionnement global de notre société de mars à décembre 2020, soit pendant 10 mois sur les 24 de la période envisagée. « La mise en place du Conseil consultatif de la Jeunesse n’a pas été réalisée puisqu’il n’a pas été possible de réunir les jeunes concernés. D’autres projets ont été ralentis comme par exemple  le dossier d’isolation des bâtiments scolaires, introduit début 2019, qui n’a reçu l’accord de la Région qu’en décembre 2020 », a indiqué l’Echevin.

L’opposition CitoyenS! dégaine!

152 actions sont prévues pour les deux années à venir. Leur évaluation est prévue début 2023. « On y retrouve bien entendu les grands dossiers de la mandature parmi lesquels le plan de relance économique, la salle culturelle, le plan trottoirs, le masterplan, le PCDR, la reconversion des sites du SPAR, de la Maison Hastir, de la policlinique et d’EGC, la mise en place des mesures POLLEC, la démarche SMART CITY, l’adaptation des forêts face au réchauffement, l’isolation des écoles, l’agrandissement du hall des Bressaix et la construction des bureaux du CPAS ».

Après avoir énuméré les projets que la majorité n’a pas réalisés alors qu’elle s’y était engagée, le conseiller d’opposition CitoyenS ! Gaëtan Dumoulin a déclaré que le covid n’était pas une excuse. « On voit ci et là la crise sanitaire apparaître comme la bonne excuse pour se justifier. Ainsi, pour le conseil consultatif de la jeunesse pour les 12-18 ans, vous mettez en avant le covid comme excuse. Nous ne pouvons pas accepter cette excuse. La situation sanitaire et le confinement notamment des jeunes auraient justement dû accélérer ce projet. Vous dites qu’on ne pouvait pas rassembler les jeunes. Que faisons-nous ce soir si ce n’est de nous rassembler en conseil ? Sur les 5 actions prévues pour la jeunesse, une seule est réalisée grâce à la maison des jeunes et non grâce à votre politique. Vous n’avez donc rien fait pour la jeunesse et vous le confirmez dans votre évaluation où vous pointez 4 zéros sur 5 actions », explique Gaëtan Dumoulin en estimant pouvoir éliminer du Plan Stratégique Transversal 2021-2022 75% des actions qui s’y trouvent. « Parmi les 25% restantes, la plupart sont des actions qui n’ont pas été réalisées sur le plan 2019-2020 et qui sont reportées sur celui-ci ».

C’est donc sans réelle surprise que ce PST a été approuvé majorité contre opposition. (Manu Yvens)

 

 
What do you want to do ?
New mail







Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte