VEDIA

Le barrage de La Gileppe, comme celui d'Eupen, frôle le trop plein

 15 juillet 2021 12:22  |   Jalhay


 

Depuis hier soir 23h, le barrage d’Eupen, troisième réservoir d’eau potable de Belgique, a atteint la limite de sa capacité de stockage et donc cela signifie que désormais,il laisse « passer les eaux » afin qu’un trop plein ne menace pas sa stabilité. Contrairement à un barrage comme celui de l’île Monsin sur La Meuse à Liège qui régule le niveau de l’eau pour assurer la circulation des bateaux, les barrages d’Eupen et de La Gileppe sont utilisés comme réservoirs d’eau potable. En prévision de l’été et d’une éventuelle sécheresse, les niveaux de ces deux barrages est déjà proche de leur capacité maximale de stockage. Le barrage de la Gileppe, d’une plus grosse capacité que son voisin eupenois, arrive lui aussi à saturation. La pluie n’a pas cessé de tomber et si elle redouble encore d’intensité dans les prochaines heures comme les météorologues le prévoient, lui aussi pourrait « laisser passer les eaux », avec la conséquence d’eaux encore plus abondantes dans les rivières de l’arrondissement de Verviers et donc d’une augmentation du risque de crues.

La Société publique de Wallonie précise que ces inondations sont exceptionnelles et que les dernières d’une ampleur comparable remontent au siècle dernier.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte