VEDIA

Tous les carnavals (bientôt) annulés ?

DR - Vedia
 02 novembre 2020 12:09  |   Arrondissement de Verviers


Les annulations officielles s’enchaînent ces derniers jours pour les carnavals de la région. Le dernier en date, le Cwarmê de Malmedy, qui n’aura pas lieu le dimanche 14 février, pas de fête des amoureux déguisés en haguète donc, la décision est tombée vendredi. Il y a 10 jours, c’est le comité des XIV de Dolhain qui annonçait que la « Carna-Parade », parade lumineuse du samedi soir, était elle aussi annulée, alors que le cortège du dimanche était déjà passé à la trappe depuis plusieurs semaines.

Qu’en-est-il des autres rendez-vous carnavalesques de l’arrondissement ?

A Stavelot, la décision tombera au plus tard le 13 décembre pour le Laetare. « C’est la date que nous avons fixée pour annoncer la décision. Nous avons encore eu une réunion du comité ce week-end, je dois rencontrer le bourgmestre Thierry de Bournonville dans les prochains jours », nous confie Jean-Marie Marquet du Comité des fêtes de Stavelot. Après l’annulation l’année passée, et alors que les costumes et chars sont prêts, pas sûr que l’édition 2021 du rondeau des Blancs Moussis pourra se dérouler comme prévu le 14 mars.

A Jalhay, le carnaval devrait être annulé, la jeunesse d’Herbiester a déjà jeté le gant. « Nous avons eu une réunion avec les différents comités voici 3 semaines déjà. Si la Jeunesse de Jalhay n’a pas encore fait connaître sa décision, je doute que le carnaval puisse avoir lieu. Il m’appartiendra aussi de prendre une décision en fonction de la situation sanitaire le cas échéant, sachant que la situation est problématique sur Jalhay au niveau des contaminations », explique le bourgmestre Michel Fransolet. On ne devrait pas voir les Bœufs et les Sangliers se toiser en 2021.

Pour le Laetare de Sart-Tiège, pas encore de décision officielle, « là c’est un peu différent car tout est déjà prêt, puisque que le cortège avait été annulé au dernier moment », souligne le bourgmestre jalhaytois. Mais on peut difficilement imaginer un cortège avec public.

A Welkenraedt, là non plus pas encore de position ferme et définitive concernant le Laetare. « Personne n’a de boule de cristal pour prédire l’avenir. Nous avons bien sûr déjà eu des réunions avec le comité organisateur, mais il n’y a pas encore de décision officielle quant à la tenue ou non du carnaval à Welkenraedt. Mais comme tous les voisins annulent, on peut supposer que les groupes ne vont pas dépenser toute leur énergie pour une seule sortie, si tant est que le Laetare soit maintenu », analyse le bourgmestre de Welkenraedt Jean-Luc Nix.

On peut imaginer que les autres carnavals rhénans, Eupen, La Calamine, etc., devraient eux aussi subir de plein fouet cette crise sanitaire et se mettre entre parenthèse en 2021. 

(O.T.)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte