VEDIA

Usurpation de l’identité des bourgmestres pour une tentative d’arnaque en ligne

 08 septembre 2022 10:02  |   Arrondissement de Verviers


C’est une tentative d’arnaque de grande ampleur qui touche notre arrondissement ces jours-ci. On a appris que de nombreux bourgmestres sont victimes d’une usurpation d’identité par mails, pour des courriers envoyés en leur nom auprès d’autres membres du conseil communal et du collège. « J’ai été interpellé par plusieurs membres du collège communal qui ont reçu un courrier électronique soi-disant en mon nom et leur demandant de reprendre discrètement contact, par mail », nous détaille Jean-Paul Bastin, bourgmestre de Malmedy. « Plusieurs détails ont rapidement mis la puce à l’oreille des correspondants, comme l’adresse mail, avec mon nom, mais ce n’était pas une adresse officielle. Par ailleurs il y avait le vouvoiement utilisé, ce qui n’a pas lieu quand je communique avec d’autres membres du collège. Et puis on commence à être habitués à ce type de mail », sourit, un peu jaune, le bourgmestre malmédien. Chez le voisin waimerais, même procédure, avec exactement le même message envoyé aux élus, « on s’est rendu compte en collège de police ce mercredi que tous les bourgmestres de la zone avaient été victimes de cette usurpation. Mais bon, il semblait évident que ce n’était pas mon style qui était utilisé ici pour communiquer », en rigole maintenant Daniel Stoffels.

Mail pas très crédible

Le message, le même, répété des dizaines de fois, laisse peu de doute sur la tentative d’arnaque, tellement il est devenu malheureusement habituel, le voici in extenso : « Pourriez-vous, s’il vous plait, m’accorder une minute pour m’aider à terminer une tâche discrètement. Je souhaite recevoir votre réponse par e-mail car je suis actuellement en réunion. Cordialement », signé du nom du bourgmestre.

« Plusieurs personnes l’ont reçu en mon nom, dont certaines pensaient peut-être que je les courtisais en vue des prochaines élections », sourit Didier Gilkinet, bourgmestre de Stoumont, nous confirmant avoir lui aussi été victime de cette usurpation.

« Il semble que ce sera difficile d’identifier l’auteur, mais à notre connaissance et selon la police, il n’y aurait pas de victime ayant répondu et ayant été arnaquée suite à ce déferlement massif de mails », conclut Daniel Stoffels.

Il semble que de nombreux autres bourgmestres de l’arrondissement ont eux aussi été victimes de cette usurpation. Mais on ne parle pas de piratage des ordinateurs des bourgmestres, l’arnaqueur ayant sans doute puisé dans les adresses mails disponibles en ligne pour établir sa liste de potentielles victimes.  (O.T.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte