VEDIA

Pas de peine pour un important trafic à la prison de Verviers !

BELGA PHOTO NICOLAS LAMBERT
 09 avril 2019 11:19  |   Verviers

C’est un très gros dossier qu’a eu à juger le tribunal correctionnel, un dossier qui concerne un vaste trafic de drogue et de GSM au sein de la prison de Verviers… quand elle existait encore ! Parmi les prévenus, six au total, du très lourd, puisque y figurait un Verviétois de 58 ans, deux fois condamné à la perpétuité , pour le meurtre d’un gendarme en 1986, puis celui d’un gardien de prison, en 1992. Après avoir passé 27 ans de sa vie en prison, il est maintenant reclassé, mais était à nouveau poursuivi pour association de malfaiteurs et trafic de drogue, ce qu’il niait. Pourtant, il est désigné par certains comme un des boss du trafic de drogue, d’alcool et de GSM au sein de la prison. Il accompagnait cinq autres prévenus, tous libres et reclassés, qui contestaient eux aussi toute implication dans le trafic.

Le Verviétois risquait gros, puisqu’une nouvelle condamnation aurait entraîné la révocation de sa libération conditionnelle. Mais voilà : le trafic litigieux concernait une période entre 2007 et 2010. Juger ces faits neuf ans plus tard n’avait plus beaucoup de sens. Ce qu’avait admis le ministère public. Reconnaissant que les lenteurs qu’a connues ce dossier sont imputables à la justice, il en avait été réduit qu’à ne réclamer qu’une simple déclaration de culpabilité à l’égard des six prévenus. 

Le tribunal a donc suivi cette recommandation. Il a déclaré les préventions bien établies, y compris celle d’association de malfaiteurs, et a prononcé une simple déclaration de culpabilité, sans peine donc. Tout ça pour ça !  (L.B.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte