VEDIA

Encore un drapeau flamingant à Malmedy!

DR - FB - TL
 22 juillet 2020 15:12  |   Malmedy


Un drapeau flamingant flottait allègrement au vent, pendu à une terrasse d’un gîte occupé par une trentaine de touristes flamands à Xhoffraix ce mercredi. « Une provocation, encore », selon les termes du bourgmestre Jean-Paul Bastin, informé de ce nouveau fait sur la commune après un autre début de la semaine dernière. Là c’était à la façade d’un gîte en centre-ville, à proximité du rond-point de l’Octroi. « Je ne comprends pas ce qu’ils viennent afficher ici, en Wallonie. Qu’ils pendent leurs drapeaux au pèlerinage de l’Yser, aux meetings du Vlaams Belang ou de la N-VA, d’accord, mais pas ici dans notre commune », peste le bourgmestre malmédien, qui a contacté le propriétaire du gîte. Quelques minutes après avoir contacté Jean-Paul Bastin, il nous confirmait que le drapeau avait déjà été enlevé.

Pour distinguer les deux drapeaux, le flamand officiel, et le flamingant, il faut regarder les griffes et la langue du lion. Ils sont rouges sur le drapeau flamand, et tout noirs sur le drapeau flamingant. Ce dernier étant le symbole de la Flandre collaborationniste, et devenu aussi le symbole des visions indépendantistes flamandes, plus simplement de l’extrême-droite chez nos voisins du nord. On a aussi vu sur Facebook cet après-midi des drapeaux flamingants flottant au-dessus de l’Amblève. Pas de quoi apaiser les tensions nord-sud. Des attitudes assez incompréhensibles de la part de touristes venus dans la région. « Je n’ose imaginer ce qu’il se passerait si on allait faire flotter des drapeaux wallons partout en Flandre, même si nous n’avons pas de symboles aussi diviseurs chez nous », râle encore Jean-Paul Bastin.

« Je comptais prendre un arrêté de police pour interdire d’afficher ostensiblement ce drapeau, en me basant sur le trouble à l’ordre public par exemple. Mais il faut une décision argumentée. En attendant, cette interdiction est déjà négociée entre les 6 communes de la zone de police pour l’intégrer dans l’ordonnance générale de police en vigueur dans toute la zone de police », nous explique encore le bourgmestre malmédien. (O.T.)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte