VEDIA

Chasse à l'homme au Pays de Herve: plus de 40 policiers mobilisés, les cambrioleurs courent toujours

Photo d'illustration
 23 fevrier 2018 17:04  |   Thimister-Clermont - Herve

Une quarantaine de policiers, un hélicoptère de la police fédérale et un chien pisteur ont été déployés ce vendredi matin 23 février dans le Pays de Herve pour tenter d’intercepter trois cambrioleurs, deux hommes et une femme.

Ces derniers ont pris la fuite dans un véhicule volé à Margensault, à Thimister-Clermont, après avoir cambriolé une maison et malmené son propriétaire.

Le propriétaire du véhicule volé, blessé et hospitalisé

Lorsqu’ils ont terminé de cambrioler une maison de Margensault, les trois individus ont tenté de repartir avec la Mercedes qu’ils avaient préalablement volée dans la région de Charleroi.

Mais il semblerait que celle-ci se soit embourbée. Ils ont alors volé le véhicule de l’habitation pour prendre la fuite.

C’est là que le propriétaire est intervenu. Il a tenté de les arrêter dans l’allée de son garage et a été blessé par les trois cambrioleurs. Il a été hospitalisé suite à cette altercation. C’est lui qui a prévenu la police. Très rapidement, des équipes de la zone de police du Pays de Herve sont dépêchées sur place.

Une autre habitante de Margensault voit les malfrats tenter d’échapper à la police et prévient à son tour les forces de l’ordre.

Connaissant la position des cambrioleurs, la police organise alors des barrages pour boucler le périmètre, notamment sur la Nationale 3. Les auteurs du cambriolage sont pris en chasse par un combi alors qu’ils prennent la direction d’Henri-Chapelle.

Ils s’échappent en garant leur véhicule dans une allée privée

Ils réussissent finalement à échapper à la police en stationnant le véhicule volé dans l’allée d’une propriété. Ils sautent ensuite un bus en direction d’Eupen.

Leurs signalements avaient bien été envoyés aux transports en commun mais étaient erronés dans un premier temps. Le chauffeur de bus qui les a pris en charge a réagi une fois que le bon signalement des malfrats lui a été communiqué mais malheureusement trop tard.

Les trois cambrioleurs sont toujours recherchés. Les enquêteurs vont prendre le relais. Des relevés d’empreintes, d’ADN vont être effectués. De même normalement qu’un portrait-robot des individus.

Pour cette opération d’envergure, les policiers de la zone du Pays de Herve ont reçu le renfort de leurs collègues d’Eupen, de la Zone Vesdre, de Redu et de Basse-Meuse. (AM)