VEDIA

Stoumont : une coupe à blanc qui ne passera pas inaperçu

Photo Vedia
 22 octobre 2021 16:00  |   Stoumont


Quand on procède à une coupe à blanc, cela passe rarement inaperçu dans une forêt et ses alentours. Surtout quand la zone concernée est très importante. C’est ce qui va se passer à Stoumont, au lieu-dit Mâle Hé, où des foyers de scolytes difficiles à traiter ont amené les autorités communales à obtenir une dérogation du Code forestier pour procéder à une coupe rase résineuse de plus de 5 ha située en Zone Natura 2000.« Depuis 2015, nous souhaitions vendre ce lot de 18 ha qui est difficile d’accès et sur un terrain très pentu. Nous avons obtenu une dérogation à l’article 38 du Code forestier pour procéder à celle-ci. Le projet est de régénérer la zone naturellement avec une forêt de feuillus », selon l’Echevine de la Forêt Marie Monville qui, hier soir au conseil communal, a expliqué être bien consciente de l’impact paysager que cette coupe à blanc va occasionner auprès de la population environnante.

L’objectif est que le produit de la vente du lot serve à l’acquisition de la zone d’aménagement communal concerté (ZACC) en vente sur Stoumont. « Pouvons-nous être assuré que le cahier des charges mentionnera que le produit de la vente sera destiné à enrichir le patrimoine communal par l’achat de la ZACC de Stoumont ? », s’est inquiété le chef d’opposition Stoumont Demain José Dupont.

Une autre inquiétude des élus de l’opposition concerne la vente de gré à gré. « Dans sa note au Parlement wallon, le ministre du Budget Jean-Luc Crucke a encouragé le gré à gré pour éviter que les bois wallons ne soient vendus à l’étranger », a tenu à rassurer l’Echevin de l’Environnement Tanguy Wera. Ces derniers jours, il est apparu en effet que du bois wallon était acheté par la Chine et revendu par la Chine. Avec tous les questionnements qui n’ont pas manqué d’apparaître dans les scieries wallonnes.

La coupe à blanc, en bord de l’Amblève, étant tellement spécifique, il semble que la commune de Stoumont va devoir faire appel à une société étrangère et spécialisée dans le secteur de l’exploitation forestièrepour la réaliser. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte