VEDIA

Grand Nettoyage de Printemps 2018 en Wallonie : les inscriptions sont ouvertes !

 24 janvier 2018 10:44  |   Arrondissement de Verviers

C’est maintenant un événement connu et reconnu en Wallonie ! Pour la 4ème année consécutive, le Grand Nettoyage de Printemps aura lieu partout sur le territoire wallon les 23, 24 et 25 mars prochains !

Lancée par le Ministre de l’Environnement Carlo Di Antonio, le « Grand Nettoyage de Printemps » est la plus grande, et première, opération de sensibilisation à la propreté publique organisée en Wallonie.

En 2017, l’opération a permis de récolter 43.000 sacs poubelles pour un total de 250 tonnes de déchets sauvages. Les 2.500 équipes participantes ont parcouru pas moins de 6.494 km de voiries. « En 2017, le Grand Nettoyage de Printemps a mobilisé plus de 73.000 citoyens wallons. Familles, voisins, groupes d’amis, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises, élèves et professeurs sont partis à l’assaut des incivilités environnementales. Cette année, notre ambition est de faire mieux encore, pour que le Grand Nettoyage de Printemps demeure la plus grande mobilisation citoyenne de l’année en Wallonie ! » explique le Ministre Di Antonio.

Comment s’engager pour une Wallonie plus propre?

Pour participer au Grand Nettoyage de Printemps 2018, il suffit de s’inscrire sur le site www.walloniepluspropre.be (les inscriptions se clôtureront le 15 mars à minuit).

Tout le monde peut participer, que cela soit pour une heure ou plus. Un kit de ramassage, composé d’un gilet fluorescent, d’une paire de gants et de sacs, sera envoyé gratuitement à chaque participant.

Les personnes qui n’ont pas d’accès à internet ou qui souhaitent de l’aide pour s’inscrire peuvent prendre contact avec la cellule Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre au 081 32 26 40 ou avec leur commune.

Le Service Public de Wallonie aussi mobilisé

La Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments du Service public de Wallonie prendra part à l’opération. L’attention sera focalisée sur les autoroutes, voies rapides, bretelles d’accès et aires de repos. Tous ces sites constituent des points noirs en matière de propreté publique ! Les auteurs d’incivilités sont nombreux à jeter par la fenêtre de leur véhicule des déchets qu’ils ne veulent pas conserver dans leur habitacle le temps d’accéder à une poubelle.