VEDIA

Les camions de Jost Group peuvent rouler

 19 mars 2019 16:14  |   Herve - Malmedy

Le tribunal de première instance de Liège s’est prononcé sur la confiscation de 346 camions appartenant au groupe Jost telle que réclamée par le parquet fédéral. L’ordonnance du président du tribunal de première instance autorise les camions à circuler. La société Jost Group, présente notamment à Battice et à Malmedy, était inculpée de quatre chefs d’accusation : traite des êtres humains, blanchiment d’argent, organisation criminelle et fraude sociale. Le fond de l’affaire est une utilisation supposée de chauffeurs originaires de pays de l’est pour des activités de transport national en Belgique. Comme le rapporte la RTBF, le Parquet Fédéral "prend note", mais souligne que le président a confirmé la saisie, même s’il a décidé qu’elle était, pour l’instant, "non exécutoire".

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte