VEDIA

La Ville donne son feu vert au permis d'implantation commerciale de City Mall... sous conditions

 04 mai 2018 15:00  |   Verviers

Ce vendredi, le collège communal de Verviers a remis un avis positif sur le permis  d’implantation commerciale (PIC) sollicité par City Mall. 

Le permis sera lui-même octroyé par la Région Wallonne et l’avis émis par la Ville s’inscrit dans la procédure pilotée par la Région. 

"C’est une nouvelle étape importante dans la procédure", a commenté l’Echevin des Affaires Economiques Malik Ben Achour. "Cet avis positif démontre, si besoin en est encore, le soutien de la majorité envers ce projet. Nous voulons en faire un réel projet de revitalisation du Centre-Ville de Verviers et non uniquement un projet commercial", a précisé Malik Ben Achour.

H&M et Carrefour

Dans ce cadre, le collège verviétois a assorti son avis de certaines conditions. Parmi elles, le pourcentage de migrations autorisé des commerces existants du centre-ville vers le centre commercial. Ce pourcentage s’élèvera à 10% de la surface nette, à savoir 2.225 mètres carrés, en plus des migrations déjà annoncées de H&M et de Carrefour Market. 

En termes d’unités, seules 3 unités - et donc 5 en comptant le H&M et le Carrefour Market - sont autorisées.

Mais que deviendront le cellules commerciales du centre-ville lorsque les commerces qu’elles abritent actuellement auront migré vers le centre commercial? La majorité entend qu’il y ait systématiquement une concertation entre les propriétaires des unités du centre-ville relocalisées dans le centre commercial et les personnes qui voudraient s’y implanter. Clairement, les objectifs de cette concertation sont d’aboutir à une réaffectation à usage commercial dans les 2 mois pour minimum 2 ans.

Food Corner

En ce qui concerne l’Horeca, il sera regroupé en une seule unité de 1.191 mètres carrés. "Ici aussi, la volonté est de ne pas déforcer l’Horeca du centre-ville. En réalisant un "food corner" dans le centre-commercial, nous pensons limiter les effets négatifs que cela pourrait avoir sur le centre-ville. Nous voulons éviter que le centre vive en autarcie", précise Malik Ben Achour. 

Quant à la répartition des magasins présents dans le centre commercial, elle devrait se ventiler comme ceci : 80% pour l’équipement de la personne, 8% pour l’équipement de loisir,  6 % pour l’équipement de la maison et 6% pour l’alimentation.

La Région Wallonne devrait officiellement délivrer le permis d’implantation commerciale au début du mois de juillet. (M.L.) 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte