VEDIA

La situation de la société Hexcel au Parlement de Wallonie

 15 juillet 2020 17:20  |   Welkenraedt


Après la perte de 51 emplois en 2018, la société Hexcel Composites à Welkenraedt annonçait fin de la semaine dernière son intention de se séparer de 54 personnes sur les 152 encore engagées aujourd’hui. Cette entreprise spécialisée dans la fabrication de structures “nid d’abeille” pour l’aéronautique civil et militaire subit en fait de plein fouet la baisse de production d’avions engendrée par l’effondrement du trafic aérien lié à la crise du Covid-19. Cet après-midi, la Députée MR Christine Mauel a posé une question d’actualité au Ministre de l’Économie et de la Recherche Willy Borsus (MR) au Parlement de Wallonie.

«  Le plan social ici sera plus violent car seulement une personne est en âge d’être prépensionnée. Il y aura certainement plus de licenciements secs. La phase Renault ne sera pas activée avant septembre, explique la Députée germanophone. Selon le directeur de l’entreprise Robert Moray, l’impact de la crise du Covid-19 serait plus lourd que la crise qu’a subi le milieu aérien à la suite des attentats du 11 septembre et de la crise financière de 2008. Les perspectives d’amélioration n’auront pas lieu avant 2024-2025 ».

Le secteur aérien est en grand danger

Le Ministre Willy Borsus s’est montré pour le moins préoccupé par la situation du secteur aérien qui se retrouve aujourd’hui en grandes difficultés en raison de la crise sanitaire. « Le secteur aérien et aéronautique, très important en Wallonie, doit affronter trois chocs : la crise du Boeing 737 MAX et l’annulation des commandes qui se multiplient, celle ensuite du Covid-19 mais surtout celle liée aux perspectives incertaines dans lequel le secteur tout entier est plongé. Un retour à la normale n’est pas attendu avant fin 2023 ou 2024. Nous devons trouver des réponses fortes pour préserver l’emploi et maintenir les capacités de recherche et d’innovation. Sans quoi ce secteur se retrouvera face à un danger majeur existentiel dans notre région », a expliqué le Ministre Borsus.

Hexcel pourrait se tourner vers d’autres secteurs d’activité

La Députée Christine Mauel a insisté sur les conséquences négatives de l’annonce de l’entreprise Hexcel pour la commune de Welkenraedt pour l’arrondissement de Verviers tout entier. « On peut espérer que le reste de l’activité sera maintenu à Welkenraedt et que l’entreprise pourra peut-être se tourner vers d’autres activités. Des contacts devront être pris avec le Forem et l’Arbeitsamt de la Communauté germanophone pour éventuellement replacer les 54 travailleurs concernés par la décision de leur employeur ». (MY)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte