VEDIA

Des parents spadois condamnés pour maltraitance infantile

 22 juin 2022 16:24  |   Spa


C’est une dénonciation anonyme qui a averti les autorités qu’il se passait de drôles de choses au sein du ménage formé par Anne, 30 ans, et Denis 25 ans (prénoms d’emprunt) de Spa, et notamment des violences envers leurs jeunes enfants Norbert, 4 ans, et Léa, presque 3 ans (idem). Le ou la lanceur (euse) d’alerte décrit une scène où Denis a secoué violemment Norbert en pleine rue, et parle de négligences dans les soins apportés aux enfants.

Un constat confirmé par l’enquête qui a suivi,  qui fait état de plusieurs témoignages allant dans ce sens. Ainsi le propre frère de Denis raconte une scène qu’il a vécue, où Denis a saisi Norbert par les pieds puis la laissé tomber par terre sur la tête. Il parle aussi de plusieurs gestes violents envers les enfants, comme celui où Anne a lancé une chaussure au visage de la petite Léa. Un autre témoin révèle qu’il a décelé des traces de coups sur le corps de la petite Léa, ce que confirme l’examen passé aux CHR. L’enquête démontre aussi un appartement mal entretenu et sale.

Devant le tribunal correctionnel où ces parents sont poursuivis pour maltraitance infantile, Anne admet juste des petites fessées, mais parle de violences exercées par son compagnon. Ce dernier admet avoir été un peu brutal et une tendance à lever la main, parce qu’il ne supportait pas les pleurs des enfants.

L’expertise psychologique  menée sur les deux parents conclut à la mise en danger grave et imminente des enfants à cause de maltraitance répétée et de négligences graves.

Le tribunal a suivi les réquisitions du ministère public en condamnant Denis à un an de prison et Anne à une peine de travail de 180 h ou de 8 mois de prison. (L.B.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte