VEDIA

L'enseignement fondamental communal à l'arrêt dès mercredi à Herve

Vedia
 25 octobre 2020 15:36  |   Herve


Après les écoles secondaires de la commune, c’est au tour de l’enseignement fondamental communal  de fermer ses portes à Herve. Selon les chiffres mis à jour ce dimanche, 1119 cas ont été répertoriés sur la commune dont 936 depuis le 1er septembre. La commune a donc décidé d’agir. 

Cette mesure concerne 8 établissements sur la commune, 1400 élèves et 130 enseignants. Elle prendra effet dès ce mercredi. " Certaines écoles étaient préservées, mais la vague arrivait. Certains de nos établissements comptaient 50% d’absents du côté des élèves et 40 % d’absents du côté des professeurs.  On devait donc agir", précise l’échevine de l’Enseignement Marianne Dalem.

Mais pourquoi fermer ce mercredi et non demain? " Il y a plusieurs raisons. D’abord au niveau des familles. Certaines vont devoir trouver une organisation. On ne pouvait pas les mettre devant le fait accompli. Et puis, au niveau pédagogique. Ces deux jours laissent la possibilité aux enseignants d’être en contact et d’expliquer le reste de la semaine qui se fera à distance ", explique encore l’échevine. 

D’un point de vue sanitaire et médical, les écoles de la commune seront donc à l’arrêt 15 jours, "ce qui représente une quatorzaine afin de casser cette propagation du virus. Nous avons sollicité l’avis du PSE qui cautionne tout à fait notre démarche et cette cassure de 2 semaines".

"Cela devient ingérable"

Ces fermetures arrivent une semaine après celles des écoles secondaires de l’entité. "Beaucoup d’élèves du secondaire ont un frère ou une soeur encore en primaire. Nous avons donc vu arriver cette vague. Nous sommes à une analyse quotidienne de la situation, et elle se dégrade fort. Elle était déjà compliquée ces dernières semaines, mais là, cela devient ingérable. On ne trouve pas de remplaçants et ce taux d’absentéisme important au niveau des élèves ne donne plus de sens au niveau pédagogique", ajoute encore Marianne Dalem.

L’école à la maison sera donc la prochaine étape pour ces élèves dès ce mercredi. Soit par voix numérique ou en dossier papier. Une garderie sera tout de même assurée au sein des écoles pour ne pas abandonner certains élèves. (M.B)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte