VEDIA

Des détecteurs de CO2 subsidiés par les communes de Jalhay et Plombières

 01 mars 2021 12:01  |   Jalhay - Plombières


Plombières et Jalhay ont décidé de contribuer à l’achat de détecteurs de dioxyde de carbone (CO2), une nouvelle arme de lutte contre la propagation de covid-19, pour les indépendants de leurs communes. La prime plombimontoise, sur proposition du groupe d’opposition URP, s’élèverait à 20% de la facture et s’adresserait à tous les métiers de contacts. Le subside jalhaytois, lui aussi sur proposition du groupe de la minorité Choisir-Ensemble, est équivalent à 100 euros et s’adresse à tous les indépendants qui exercent une activité indépendante sur Jalhay avec accueil de public.

Ces détecteurs de CO2 sont, en effet, obligatoires pour les métiers de contact qui ne souhaitent pas laisser portes et fenêtres ouvertes en permanence.

Ces petits appareils permettent de mesurer la concentration de CO2, rejeté lorsqu’on respire. Trop de CO2 signifie que la pièce est mal ventilée et ceux qui l’occupent sont davantage exposés aux aérosols rejetés par les autres personnes. Le détecteur de dioxyde de carbone permet de savoir quand il est nécessaire d’ouvrir les fenêtres. Il indique si la pièce est bien aérée (vert), s’il faut commencer à l’aérer (jaune) ou si la concentration en CO2 est trop élevée (rouge) et qu’il faut immédiatement ouvrir portes et fenêtres.  (Au.M)

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte