VEDIA

Coronavirus: confinement à l'étude aux Pays-Bas?

 19 mars 2020 17:32  


C’est “ De Telegraaf”, le journal hollandais le plus important du pays qui l’annonce: la police des Pays-Bas se préparerait pour un éventuel scénario choisi d’un verrouillage complet du pays, avec une situation où les gens sont confinés à la maison.

C’est une information reprise d’une intervention de Max Daniel , coordinateur corona de la police nationale , dans le programme d’actualités “Nieuwsuur”.

Max Daniel confirme que la police se prépare à tous les scénarii possibles . Dans le cas d’un confinement total, la police s’attaquerait d’abord au bon sens des gens, mais s’il s’avérait que le public ne comprenait pas l’obligation de rester chez soi, on passerait à des mesures contraignantes.

Si cette information devait se confirmer , ce qui n’est pas le cas pour l’instant,  les Pays-Bas rejoindraient ainsi les autres pays où le confinement est appliqué, comme l’Italie, la France, l’Espagne ou encore la Belgique.

Ce serait une volte-face pour les Pays-Bas dont le gouvernement privilégiait jusqu’à présent la lutte contre la pandémie par immunité collective. C’est une approche où on laisse le virus se répandre dans la population, allant jusqu’à toucher une majorité de personnes qui s’immunisent naturellement. Plus l’immunité progresse, moins l’épidémie est virulente, allant jusqu’à s’arrêter. On ne protège alors que les personnes les plus faibles. De nombreux scientifiques rappellent que cette méthode est de nature à causer beaucoup plus de morts dans la population .

L’éventuel passage des Pays-Bas au confinement, simplement à l’étude et non programmé ,  est de nature à nous intéresser, en tant que territoire frontalier. Il serait vécu chez nous avec un réel soulagement. La crainte est que des politiques différentes entre les deux pays n’affaiblissent l’impact des mesures prises en Belgique . Ce serait revenir à la même approche entre pays européens, après maints atermoiements.

 U.O.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte