VEDIA

Conseil national de sécurité : la quarantaine ramenée à 7 jours

Photo Belga
 23 septembre 2020 15:12  |   Arrondissement de Verviers


Le conseil national de sécurité s’est réuni ce mercredi. Un CNS synonyme de tournant dans la crise que l’on vit depuis plusieurs mois. « Depuis le début de la première vague, nous étions dans la gestion de crise. Aujourd’hui, nous entrons dans une période de gestion du risque», explique la Première Ministre Sophie Wilmès. « L’objectif est de retourner vers une situation la plus normale possible en ayant le virus parmi nous ».

La Première ministre a fait le point sur une série de mesures :

« La bulle de 5 » disparaît, mais...

S’il est possible « au jour le jour de rencontre qui on veut », il est impératif de conserver une distance d’1,5m. Des contacts rapprochés (sans masques et à moins d’1,5m) sont toutefois autorisés, mais fortement déconseillés. Le nombre de ceux-ci est variable, de 1 à 5 en fonction de la gravité de la situation. À l’heure actuelle, il est fixé à 5 personnes, choisies par chaque citoyen. C’est un conseil d’experts qui sera chargé d’évaluer ce nombre en fonction de l’évolution de la crise. Rappelons par ailleurs que les contacts en extérieur sont à privilégier.

Les rassemblements

Pas de changement pour les rassemblements privés. Le nombre maximum de personnes que l’on peut accueillir chez soi (pour un dîner ou autre) reste limité à 10 personnes (enfants non compris), en prenant soin de respecter la distance de sécurité.

En ce qui concerne les rassemblements organisés par des professionnels (par exemple les mariages), le nombre de personnes n’est plus limité. Les règles à respecter seront les mêmes que celles imposées au secteur de l’Horeca (nombre limité en fonction de la capacité d’accueil, etc.).

La quarantaine passe de 14 à 7 jours

La nouvelle avait déjà fuité, la période de quarantaine est désormais ramenée à 7 jours au lieu de 14. La mesure entrera en vigueur le 1er octobre prochain. En résumé, lorsqu’une personne aura des symptômes ou aura été en contact rapproché avec une personne positive, le médecin la placera en isolement pour une période de 7 jours. Un test devra être réalisé le 5ième jour. Si le résultat est positif, la quarantaine est prolongée de 7 jours. Dans le cas contraire, la quarantaine prend fin après la période initiale de 7 jours.


Voyages

Ce processus sera identique pour les personnes qui rentrent d’une zone rouge après un séjour de plus de 48h. On le rappelle, l’interdiction de se rendre dans un pays ou une région classé rouge ne sera plus d’application dès ce vendredi 25 (dans un souci d’harmonisation au niveau européen). Ce type de déplacement reste toutefois fortement déconseillé par les autorités fédérales.

On notera par ailleurs qu’il n’est plus obligatoire de se faire tester lorsqu’on rentre d’une zone orange.



Le port du masque 

Si le port du masque est un élément très important dans la gestion de la crise, « il faut reconnaître qu’il est inutile de l’imposer partout et tout le temps », souligne la Première Ministre. Dès le 1er octobre, il ne sera plus obligatoire à l’extérieur, sauf dans les lieux fréquentés où il n’est pas possible de respecter les distances (ou autres lieux, déterminés par les autorités locales). Il reste cependant obligatoire dans les lieux fermés (magasins, transports en commun, cinémas, etc.).

Renforcement du testing

La Première Ministre a également fait le point sur la stratégie en matière de testing. A l’heure actuellement, 250 000 tests sont réalisés chaque semaine dans notre pays. D’ici peu, la capacité devrait se situer entre 70 000 et 90 000 tests par semaine. Par ailleurs, une attention particulière sera apportée aux personnes qui travaillent en première ligne, en simplifiant les charges administratives pour les généralistes ou encore en favorisant l’obtention des résultats via internet pour les citoyens.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte