VEDIA

25è anniversaire en fanfare pour le festival des arts de la rue HAASte Töne?!

 08 aout 2019 09:53  |   Eupen

Du 16 au 18 août, la ville basse d’Eupen se transformera en méga scène pour le festival des arts de la rue HAASte Töne ?! et la soirée musiques du monde. Pour la 25ème fois consécutive, l’association culturelle Chudoscnik Sunergia attire de nombreux artistes de rue, des acrobates et des musiciens dans les cantons de l’est. L’édition anniversaire dure tout un week-end et est parsemée des moments les plus drôles de ces dernières années. Le prélude musical est la 10ième soirée musiques du monde avec Sona Jobarteh, virtuose gambienne de la kora.

La soirée musiques du monde démarre le vendredi à 18h au Temsepark

World Songs & Dances: Un podium pour talents passionnés ! La maison de quartier Cardijn présente diverses danses folkloriques, du djembé et du chant. Karkaba & Remork, une fanfare composée d’une section de cuivres et de percussionnistes gnawa marocains, transforme le parc en fête, en un rien de temps. Ensuite, les quatre chanteuses du groupe vocal Ialma présentent une fusion créative de musiques traditionnelles et populaires de Galice, du Pays Basque et de Catalogne : Gaizca Project. Le point culminant de la soirée est Sona Jobarteh. La chanteuse d’origine gambienne est la première virtuose féminine de la kora africaine. Une fusion de la tradition musicale Griot et de la pop afro. Pendant toute la soirée, des spécialités culinaires du Pakistan et du Kurdistan ainsi que des tatouages au henné seront proposés. La soirée musiques du monde est organisée dans le cadre du projet Interreg Bérénice*, en collaboration avec Info Intégration et la maison de quartier Cardijn.

Le programme du festival des arts de la rue HAASte Töne ?! démarre le samedi à 17h A l’occasion de la 25ième édition du festival, le maître de cérémonie Jean Jean sera de votre côté. Présentateur pétillant, improvisateur et ambianceur de foules malicieuses, il vous guidera dans le programme tout au long de la journée dans les trois langues du pays. Le samedi, trois personnages musiciens haut perchés de la Cie Celestroi (Best of 25) diffusent des sons mystiques de l’Europe de l’Est sur l’ensemble du site du festival. Mr. Jones (Best of 25) et son petit cochon Fred vous préparent des numéros de cirque extrêmement dangereux. Sur la place Scheibler, deux artistes argentins de trapèze de la Bal Bal Compagnie racontent des histoires en hauteur, gonflées d’adrénaline, de sensations et d’émotions.

De plus, la chorale féminine Fritüür du pays des baraques à frites présente un large répertoire de chansons huileuses. Le public sera mort de rire avec Okidok (Best of 25), car Edmond et Philippe ont des corps de rêve. Ils sont musclés, élégants et bien conscients de leurs qualités. Du talent à l’état pur, la crème de l’acrobatie, le foie gras du mime !

La fête continue le dimanche à 14h

Stick-Stok crée une ode à la société moderne avec ses battons sauteurs, alors que la Cie O Quel Dommage (Best of 25) avec son humour noir fait de vous un témoin d’une relation bébé-maman aux frontières de la névrose. Durant la troisième journée de festival, la Cie Celestroi transporte le public au cœur de l’univers viking : Deux drakkars, un trône, glissent majestueusement au milieu de la foule. La Cie Dismoioui (Best of 25), quant à elle, présente un spectacle ultra-drôle en interaction avec le public : Hep Toilettes (Mes dames Pipi c’est par ici). Ségolène und Marjolaine se déplaceront avec leur toilette ambulante pour rejoindre leur petit coin de paradis. En ce qui concerne les hommes à poêles, les deux clowns du  Zirk Théâtre (Best of 25) préparent un boléro flambé de performance visuelle ! La fin de l’après-midi sera caractérisée par un format désireux de mélanger le cirque et le hip hop : Des hommes qui portent et des femmes qui tiennent. De plus, le public pourra découvrir des récits chantés et dessinés le long de la Vesdre. Une expérience inédite à vivre en première à Eupen et inspiré par l’art indien Patua Nou. Chaque œuvre est en lien avec l’exil au sens large. Une co-production Bérénice*. Le Cirque Démocratique de la Belgique (Best of 25) présente un spectacle très belge et donc très démocratique où le public a le droit de vote. Jonglerie novatrice, acrobatie teintée d’humour absurde ou un saut de 30 cm de hauteur ? De Vuurmeesters, les maîtres du feu flamands, clôturent le festival avec une parade en costumes flambants.

A ne pas oublier : la déco magique de Nightscapes Productions. Des installations à partir d’objets du quotidien, toujours surprenants et parfois surréalistes.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte